Un acupuncteur radié à cause d’une patiente médium

July 27, 2016

Un acupuncteur exerçant dans la ville de Saint-Charles-Borromée au Québec vient de se faire temporairement radié car il aurait entretenu une relation intime avec l’une de ses patientes. Cette dernière est une voyante qui avait choisi de se faire prodiguer des soins par cet acupuncteur en raison d’une intuition médiumnique après qu’elle ait subi une hémorragie cérébrale un an auparavant. C’est en 2012 que la femme exerçant de la voyance en ligne gratuite s’est rendue pour la première fois dans le cabinet de l’acupuncteur. Ce dernier a tout d’abord développé une relation amicale avec la patiente qui s’est ensuite transformée en relation intime quelques mois après que celle-ci ait quitté son conjoint. C’est ce dernier qui a porté plainte auprès de l’Ordre des acupuncteurs du Québec qui a par la suite mené une enquête qui a finalement débouché sur la radiation temporaire de l’acupuncteur ainsi que d’une amende de 19 000$.

Plusieurs chefs d’accusation

Entretenir une relation amoureuse avec une patiente est en effet strictement interdit, d’autant que l’acupuncteur a également été accusé d’autres chefs d’accusation dans la mesure où il discutait avec sa patiente de l’état de santé de ses autres patients, des données qui sont pourtant strictement confidentielles. La voyante lui indiquait en effet ses perceptions concernant la santé de ses autres patients, des échanges qui ont eu lieu pendant de nombreux mois. Le conseil de discipline a estimé que la voyante avait une influence importante sur l’acupuncteur qui a pu influencé son jugement vis-à-vis de ses autres patients. L’acupuncteur aurait également réalisé des traitements de Reiki à certains de ses patients après que la voyante lui ait enseignée de façon informelle les techniques de ce soin d’origine japonaise, une pratique qui n’est pourtant absolument pas reconnue par l’Ordre des acupuncteurs.

No Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *